Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

samedi 7 avril 2007

pâques, les cloches, l'ours et la ministre de l'écologie

7 avril

C’est samedi de Pâques, avant le retour des cloches dans la campagne….

+ Mort de Cannelle : il y aura bien un procès ! Un juge d'instruction avait initialement conclu à un non-lieu en faveur du chasseur qui avait abattu la dernière ourse de souche Pyrénéenne, Cannelle, le 1er novembre 2004. L'auteur du coup de feu s'était prétendu en "état de nécessité". L'appel interjeté par le WWF et Ferus, comme par d'autres associations naturalistes, a été finalement entendu : l'homme qui a tué Cannelle sera bien jugé et les faits seront débattus au grand jour. Après avoir hésité, le procureur de la République a heureusement conclu lui aussi en faveur d'un renvoi devant le tribunal. Espérons, disent les associations, que la conclusion judiciaire de ce triste épisode confirmera que l'ours reste efficacement protégé dans notre pays. Cette histoire permet de rappeler que le seul fait d’arme de la silencieuse ministre de l’écologie aura été de réintroduire cinq ours dans les Pyrénées au lieu des dix prévus par son prédécesseur, Serge Lepeltier. Merci, Président, ça c'est de l'écologie efficace....

4 commentaires:

ernest a dit…

Pâques, encore une fête infestée de sucreries et de considérations commerciales. Le blog www.thedino.org propose une autre façon de célébrer ce retour du printemps, beaucoup plus sympa et franchemment plus écologique. L'article s'intitule "Oeufs de Pâques".
Bisous

Jean-Luc a dit…

C'est sur qu'elle sera vite oubliée notre dernière ministre de l'Ecologie, mais en fait dans cette dernière ligne droite vers les élections on s'aperçoit que le "souci écologique" du début de la campagne était bien superficiel, surtout s'il faut changer en profondeur nos modes de vies occidentales libérales. Voir ramer la pauvre Dominique est pathétique, entendre Nihous dont la haute ambition est de battre les verts, quant à la catastrophe sarkoziste etc...Le moral est vite dans les chaussettes...

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Oui, l'environnement a vite été oublié. Parce que la plupart des politiques, au fond, ne croient pas à l'urgence. A l'exception, peut-être, de Ségolène Royal, mais elle a aussi compris que ce n'était pas une exigence majoritaire dans la population et donc, qu'il y a peu de voix à récolter sur ce théme. Quand à Dominique Voynet, cela tourne au tragique. Pour les Verts, pour l"avenir de la contestation écologique, pour la planète...

CMV

coco_des_bois a dit…

Tout cela ne fera pas bouffer les producteurs de cacao à leur faim... enfin ça dépend ce qu'on entend par producteur de cacao. Mais continuons à nous empifrer !