Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

dimanche 11 janvier 2009

Football et gaspillage énergétique

Dimanche 11 décembre

Alors qu'EDF, avec des arrières pensées nucléaires, nous enjoint d'économiser l'électricité, au moins une vingtaine de clubs de football, réchauffent leur pelouses avec des bâches sous lesquelles est injectée de l'air pulsée alimentée par des souffleurs électrique qui fonctionnent en moyenne trois heures... Tout cela pour que la télévision et les clubs puissent continuer à diffuser des matches pour lesquels les spectateurs sont de plus en plus rares (même lorsqu'il ne fait pas froid), matches éclairés par des projecteurs énergétivores. En même temps, les devantures, les vitrines, les enseignes des petites et grandes surfaces continuent à illuminer la nuit dans toute la France.

5 commentaires:

bric a dit…

Les équipes se déplacent évidemment en avion, pour repartir sitôt le match terminé.
C'est sans doute pareil pour d'autres sports professionnels.

eric a dit…

en plus, j'ai même entendu que certains club de foot, c'était plein du fait que les matchs n'est pas été reporté vu les conditions de jeu !

Mister Klean a dit…

Juste remarque mais je crois qu'ils n'en ont rien à foot ...
Il faut taxer pour compenser, voila tout.
Et pour les enseignes des petites et grandes surfaces comme les garages, c'est incroyable l'énergie qui se volatilise inutilement.
J'ai fais quelques courriers dans ma ville pour demander à ces enseignes d'éteindre ces lumières inutiles, certaines ont réagit mais pour d'autres, comme pour le sport : rien à foot !

Anonyme a dit…

Stade Lesdiguieres chauffé à Grenoble Vendredi soir ... pour le rugby ?
Puisque le foot a eu le stade des Alpes flambant neuf. Au fait, quel est le bilan énergétique d'une telle construction ? le béton est tres énergivore, (600 pieux de fondations fichés 25m sous terre
4000 camions toupie pour 30000 metres cubes de béton, 200 tonnes d'acier, 18000 metres carrés de verre ) Et 74 millions d'Euros, 10 ou 20 mille spectateurs dont un bon nombre traversent le pays pour voir les matches ...
Qu'en pensent les retraités qui ont 600 Euros par mois ?

vadrot a dit…

Ils éteignent leur chauffage électrique que les artisans "incités" par EDF leur ont fourgué !