Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

mardi 18 septembre 2007

Pourquoi l'Iran n'aurait elle pas "droit" à sa bombe ?

18 septembre

Ceci est un message politiquement incorrect à propos de l’Iran

1° Je suis farouchement opposé à la possession et à l’utilisation d’une arme nucléaire

2° Je suis contre le recours au nucléaire civil et pour le renoncement progressif aux 438 réacteurs existant dans le monde.

3° Je hais le régime fasciste et théocratique iranien et son obscurantisme sur la société et sur les femmes (entre autres). Il est largement pire que celui du shah.

4° Je n’ai aucune sympathie pour le régime fasciste de Corée du Nord

5° Mais de quel droit, au nom de quel droit les « démocraties occidentales » veulent-elles interdire la possession de l’arme nucléaire à l’Iran ? Alors que...

- elles possèdent cette arme

- alors qu’elles ont bombardé ou laissé bombarder l’Irak, le Kosovo et la Serbie avec

des munitions contenant de l’uranium « appauvri ».

- alors qu’elles ont laissé s’équiper en armes nucléaires le Pakistan, l’Inde, Israël et la

Chine sans leur déclarer la guerre...

Ou bien, on désarme tout le nucléaire du monde.

2 commentaires:

Marre des promesses a dit…

Bon commentaire.

Je rajouterais simplement ceci : les armes nucléaires françaises, c'est 300 têtes, lancées par sous-marin principalement.

Cela permet d'aplatir une douzaine de fois l'Iran tout entier, même si les Iraniens arrivaient à "tirer les premiers"... ce dont ils sont tout à fait incapables aujourd'hui, et probablement pour de nombreuses années encore.

En gros, "nous" (enfin, M. Nicolas Sarkozy de Nagy-Bocsa, notre Président, par la voie de M. Bernard Kouchner) parlons de nous préparer à la guerre pour désarmer l'Iran alors même que ce pays ne représente aucune menace sérieuse pour la France, ni pour les États-Unis.

C'est ridicule et même pire : c'est criminel.

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Tout à fait d'accord.

CMV