Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

jeudi 13 septembre 2007

Raffarin part à la chasse...aux voix

13 septembre

L’ancien premier ministre, qui s’ennuie beaucoup, se lance à la chasse aux voix pour se distraire : comme cela peut compter aux municipales et un peu plus tard aux régionales, Jean-Pierre Raffarin, qui a mené à bien la démolition de la loi sur la chasse (portant bien timide) de Dominique Voynet, repart à la conquête des chasseurs. Le 20 septembre prochain à 18 heures, à l’occasion de la relance du Saint-Hubert Club de France, il viendra faire ami-ami avec ses camarades tireurs d’oiseaux d’eau à la Maison de la Chasse et de la Nature, 62 rue des Archives à Paris. Il causera sur le thème, défense de rire, « Ruralité, chasse et biodiversité ». Espérons qu’il sera bien accueilli à sa sortie par ceux qui pensent (et constatent) que chasse et biodiversité font rarement bon ménage. Pour lui rappeler que le chemin est rude, comme il aimait l’expliquer.Tout cela bien sur, dans le cadre de la préparation du Grenelle de l’environnement.

6 commentaires:

Jean-Luc a dit…

Y a pas quelqu'un de sensé pour reprendre l'étude sur les causes des cancers avec 0,6% pour la pollution?
Quel scandale!

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Oui, cette étude est pour le moins...biaisée et plusieurs journaux et radios l'on fait remarquer en citant, par exemple, les écrits du Professeur Belpomme.
On est là dans le même "déni" que celui qui a marque les dangers de l'amiante, en France et dans de nombreux pays.

CMV

ptijow a dit…

Vous ne trouvez pas qu'il y a une campagne de dédramatisation de la pollution de l'environnement en ce moment? Très faible influence sur la survenue de cancers, réduction du trou de la couche d'ozone...

Snif, snif! Tiens ça ne sentirait pas le grenelle de l'environnement qui approche?

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Je crois que les choses sont plus compliquées que vous ne le pensez.
- D'abord, depuis la signature du protocole de Montréal il y a 20 ans, il est incontestable que la couche d'ozone va beaucoup mieux, que les quantités d'aérosols relâchés ont beaucoup diminué. Ceci n'ayant rien à voir avec la question du climat et de l'effet de serre.
- Que le lobby des pollueurs reprenne du poil de la bête, c'est incontestable; mais cela n'a rien à voir avec le Grenelle: le PS et le PC ne disent rien sur ces sujets et les Verts continuent de se prendre les pieds dans la gestion de leur organisation. Pas de pression à gauche sur les questions environnementales, donc, champ libre aux groupes de pression. Alors que, paradoxalement, ceux qui, à droite, ont envie de faire bouger les choses ont besoin, à la fois d'une demande de la gauche et d'une demande de l'opinion publique. Mais pour l'instant (je ne minimise pas l'importance du sujet) on ne parle que des retraites "spéciales" et des cadeaux fiscaux...

cmv

ptijow a dit…

Pour le cancer, j'ai vraiment du mal à croire qu'un environnement de mauvaise qualité n'est pas à la longue néfaste pour la santé d'un organisme.
Quant au trou, je ne conteste pas l'amélioration de l'état de la couche d'ozone, mais je suis persuadé que nombreux seront ceux qui feront l'amalgame avec l'effet de serre...

Mais après tout, c'est vrai qu'on veut peut-être nous montrer qu'avec de la volonté, nous pouvons arriver à changer les choses.

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Oui, la surcharge de notre environnement (air, eau, sol, aliments, produits ménagers...) est largement responsable de l'augmentation d'un certain nombre de cancers. Ce qui vient d'être rappelé (non pas révélé car les écolos le disent depuis longtemps) sur le traitement chimique de la banane aux Antilles est une preuve. Et ce type de pollution fait également des ravages dans la plupart des pays d'Amérique Centrale sous les auspices de la multinationale United Fruit C°.

Et, oui encore, beaucoup de gens confondent encore les trous dans la couche d'ozone avec les mécanismes de la modification des climats. Je ne suis pas certain qu'une part de mes confrères ne fassent pas également la confusion: c'est là une conséquence de la transformation de l'information environnementale en "fait divers".

CMV