Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

vendredi 12 septembre 2008

Le pape et le président au secours de toutes les grenouilles de bénitier et des sectes qui nous menacent

Vendredi 12 septembre

Le mauvais esprit ayant plus soufflé sur moi que le Saint-Esprit, je regrette profondément cette mise en scène « républicaine » de la visite d’un pape, visite qui était à l’origine destinée à visiter Lourdes pour le 150 éme anniversaire des miracles de Bernadette Scoubidou. Mais Nicolas Sarkozy a insisté pour qu’il vienne bénir l’Elysée où il vit dans le pêché avec une Italienne. La laïcité « positive » (ce serait folie de se priver de religion) offert au Pape par le président de la République implique que, bientôt, les catholiques, les protestants, les musulmans, les juifs, les bouddhistes et toutes les sectes qui s’obstinent à sortir de leurs ashrams, vont bientôt imposer leurs manies, leurs interdits, leurs préjugés alimentaires ou vestimentaires à tout le monde, y compris aux laïcs qui sont majoritaires en France. Ce qui figure en tête de la Constitution. Aspect positif de l’accumulation des heures et jours sacrés : trois ou quatre jours de congés par semaine et l’obligation religieuse de passer très prochainement au 30 heurs par semaine. Avec comme slogan : prier plus pour gagner moins.
Preuve en passant, qu’un pape ne fait plus de miracle : le Panzercardinal est allé dans le 5 éme arrondissement de Paris, fief de Jean Tibéri et le dernier des magouilleurs chiraquiens est toujours inculpé pour des délits électoraux.
Un mystère non résolu par le Pape : celui de l’immaculée conception de l’enfant de Rachida Dati. Y a vraiment pas de justice et la police est partout puisque la Républiques avait mobilisé hier 3600 membres des forces de l’ordre.
A la question posée par le Pape sur la place que doit tenir la religion, il n’existe qu’une seule réponse : les bigots de toutes les obédiences restent chez eux et dans leurs ashrams et n’emmerdent pas la société avec leurs interdits.
On ne le dira jamais assez : « A bas la calotte et vive la Sociale !»

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Amen...

VADROT a dit…

ITAE MISSA ES