Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

lundi 17 novembre 2008

Nathalie Kosciusko-Morizet prépare un numéro de comique politique et écologique

Lundi 17 novembre

Bon, ce truc dont pas une virgule n'a été modifiée, c'est juste pour faire rire, pour détendre le lecteur. Il n'y a pas le moindre trucage, Nathalie a bien envoyé ce texte ce matin pour qu'il soit reproduit dans les journaux. A consommer avec modération comme preuve que la fréquentation de l'UMP finit par amoindrir les facultés mentales...

"Nathalie Kosciusko-Morizet, secrétaire d’Etat chargée de l’Ecologie tient à saluer la 6ème édition de la fête des entreprises « J’aime ma boite » organisée ce jour en ouverture de la « Global Entrepreneurship Week »1. Alors que le collège des entrepreneurs et le collège des salariés ont pleinement pris leur part pour la réussite du Grenelle de l’environnement, elle souhaite que la mutation environnementale de notre société qui s’initie soit un facteur de cohésion au sein de
toutes les entreprises. Si selon un sondage2 réalisé à cette occasion par le mouvement ETHIC (Entreprises de taille humaines, indépendantes et de croissance) en partenariat avec CANALCE, 79% des salariés sont prêts à dire qu’ils « aiment leur boite », Nathalie Kosciusko-Morizet estime que cette proportionpeut encore être améliorée par l’intégration plus poussée par les entreprises de critères de
responsabilité sociale et environnementale (RSE).
Avec le Grenelle de l’environnement, le Gouvernement fait le pari d’une économie nouvelle qui sait que l’environnement est un investissement. Tous les indicateurs prouvent que les entreprises peuvent compter sur une forte mobilisation de leurs salariés sur ces thématiques motivantes car porteuses de sens. « En ces temps de crise financière et économique, les salariés ne peuvent qu’être sensibles à des
démarches de meilleures prises en compte par les entreprises des enjeux environnementaux non seulement locaux mais aussi mondiaux – changement climatique, perte de la biodiversité, problèmes de santé liés à l’environnement, … - qui peuvent donner du sens à leurs yeux à l’activité économique » tient-elle à affirmer.
"

3 commentaires:

eric a dit…

waouhh, elle a pris quoi avant d'écrire ?

Anonyme a dit…

De la fleur de maïs transgénique

cmv

citizen99 a dit…

Article intéressant:

La fonte des glaces serait 10 fois plus rapide que les rapports déjà alarmants. Le réchauffement climatique provoque une hausse du niveau des océans de l’ordre de 3 millimètres par an, du moins pour l’instant. Lors du prochain siècle, ce rythme va s’accélérer.
L’analyse de la fonte du Groenland est de loin le phénomène le plus inquiétant. En opérant depuis l’espace, les scientifiques de la NASA ont remarqué à quelle vitesse ce continent de glace fondait.

Source et suite :

http://www.unisciences.com/physique/news/fonte_glace_giss.php?id=378