Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

samedi 29 novembre 2008

Un scandale: la banque alimentaire aux portes des grandes surfaces

Samedi 29 novembre

Au risque de passer une fois de plus pour un grincheux, je suis scandalisé par l'opération de la "Banque alimentaire" qui se déroule cette fin de semaine aux portes des grandes surface.
L'opération est surtout un bénéfice pour les dites grandes surfaces puisque les clients y achètent au prix fort, pour les donner ensuite, des produits que la dite Banque alimentaire pourrait acheter directement aux producteurs industriels en gros et donc beaucoup moins chers. Cette opération ne coûte rien aux magasins qui se donnent ainsi à bon compte une respectabilité tout en améliorant leurs bénéfices.
Conclusion: aujourd'hui, c'est de l'argent que j'ai donné aux ramasseurs de produits, ce qui m'a évité de participer, pour une bonne cause, à l'augmentation des profits de Carrefour, Champion, Auchan, Casino et quelques autres.
Comment la Banque alimentaire peut elle être assez naïve ou stupide (au choix...) pour organiser ce genre de manifestation. Tout ça pour avoir le "droit" de fouiller dans les poubelles de ces magasins.
Et Sarkozy dont la politique crée chaque jour quelques milliers de chômeurs, il a fait ses courses dans une grande surface, ce samedi ?
Aprés une journée passée à interroger des agriculteurs du Loiret qui gagnent à peine le SMIG et sont souvent au niveau du RMI parce ce que ces mêmes grands distributeurs pèsent sur leurs prix, je trouve cette quête indécente !

7 commentaires:

Tellier a dit…

merci Mr Vadrot, je viens de finir votre bouquin :"l'horreur écologique" et j'avoue que c'est le premier livre traitant de ce sujet qui m'ai profondément touché.
alors, j'ai cherché à savoir si vous possédiez quelque chose sur internet et j'ai trouvé ce blog.Vos billets sont aussi agréables à lire que votre bouquin.

Vadrot a dit…

Je vous remercie, cela fait plaisir de "rencontrer" un lecteur.

CMV

Jean-Christophe a dit…

Entiérement d'accord avec vous sur les demandes à l'entrée des grandes surfaces. Et pendant ce temps on baisse les impots des plus riches pour qu'ils ne partent pas dans les paradis fiscaux aménagés par l'Europe

bric a dit…

Bravo CM. J'avoue que je n'avais pas pensé à ça, mais une fois formulé par vos soins, c'est simplement évident.
Que faut-il suggérer très concrètement aux bénévoles qui tiennent les points de collectes, et qui du coup se font aussi entuber par les grandes surfaces ?

Vadrot a dit…

De se mettre à la sortie du magasin (et non pas à l'entrée) pour suggérer aux gens de faire un petit effort financier, quand ils peuvent.
Il faut donner quand on peut et, toujours, tant qu'on veut, engueuler Sarkozy.

jacques a dit…

Moi, je ne trouve pas ce billet "coup de gueule" très sympa....
Moi, il n'y a plus que là que je "donne" car faire des "dons financiers" ne me plait plus depuis qu'on a appris certains détournements.
Je ne pense pas que les boîtes de conserves puissent être détournées...
Et puis, avec ce billet, les nombreux bénévoles passent pour des cons, ce qui est pire que tout.

M. VADROT va-t-il nous faire un billet du même ordre sur le téléthon de cette fin de semaine?
Moi, je n'y ai jamais donné et je n'y donnerai jamais.
Dénonçons donc l'hypocrisie de l'Etat à ce sujet... Nos impôts ne suffisent donc pas pour la recherche médicale ???
Allez, M. Vadrot, faites un bon geste. Avec votre talent, dénoncez le téléthon !

jf.

VADROT a dit…

Je ne soupçonne pas le moins du monde les bénévoles de détournement de boites de conserve puisque je leur ai donné de l'argent. Je suis simplement ahuri, scandalisé de cette quête de produits achetés au prix fort dans les grandes surfaces. Alors qu'avec la même dépense, ces associations pourraient acheter en gros beaucoup plus de marchandises.
Pour ce qui concerne le téléthon, je suis de votre avis: je n'ai jamais rien donné estimant que l'Etat pourrait financer la recherche autrement que par le biais d'un spectacle télévisé débile. Je l'ai déjà écrit à plusieurs reprises.