Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

samedi 25 août 2007

Raymond s'est barré...

25 août

A propos du "meilleur économiste de France" auquel tout le monde tresse des couronnes depuis ce matin, je me souviens de quatre ou cinq choses...

- Au début des années 70, alors qu'il était Commissaire européen il a été avec Georges Marchais (alors patron du PC) un des pourfendeurs les plus extrêmes (et extrémistes) du rapport du Club de Rome "Halte à la croissance" et de son inspirateur Sicco Mansholt qui jetaient ainsi le premier cri d'alarme sur la religion de la croissance à tout prix.
- il a plusieurs fois dérapé dans l'anti-sémitisme. La fois la plus célèbre, aprés l'attentat contre la synagogue de la rue Ordener à Paris, alors qu'il était premier ministre, il a condamné un "odieux attentat qui a voulu frapper des Israélites et a frappé des Français innocents qui traversaient la rue". Il est vrai qu'il avait pris Maurice Papon dans son gouvernement et que récemment il a déclaré que Bruno Goldmisch (du FN) était "un type bien". Il y en a eu d'autres...
- Il était un farouche partisan du "tout-nucléaire"
- Il a vigoureusement combattu les écologistes et les protecteurs de la nature.
- Il avait expliqué qu'il était pour l'indépendance de la Corse

Qu'il repose en paix....

4 commentaires:

coco_des_bois a dit…

Le premier point est fort intéressant, surtout quand on a une culture politique assez récente... je vais faire quelques recherches sur le sujet.

je n'ai pas lu les grands journaux sur Barre, mais j'imagine bien la dégoulinade que ça doit être...

Jean-Luc a dit…

En Lorraine on s'en souvient "bien " aussi côté démantèlement de la sidérurgie...

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Oui, j'avais oublié la Lorraine qu'a beaucoup étudié mon ami Raymond Guglielmo. Mais là, on est dans le classique libéral.

Et, oui, ça dégouline de partout sur Barre, de la pure mélasse !

CMV

Anonyme a dit…

Bah, moi aussi je suis pour l'indépendance de la Corse...je ne savais pas que ça faisait de moi quelqu'un d'absolument infréquentable.
Gilles