Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

vendredi 7 décembre 2007

le téléthon, l'Etat et la connerie télévisée

7 décembre

Ce qui suit est encore plus politiquement incorrect que le message précédent:

Si l'Etat, plutôt que de faire un cadeau fiscal d'une quinzaine de milliards d'euros aux Français les plus riches, finançait, comme c'est son devoir, la recherche sur les terribles maladies rares à la hauteur des 106 696 532 euros récoltés par le téléthon de l'année dernière, cela nous épargnerait 30 heures de télévision, de conneries et d'images encore plus débiles et vaines que d'habitude...

9 commentaires:

gossip a dit…

Le téléthon, c'est saoulant, inintéressant, et ça m'a toujours mis mal à l'aise.
Faut-il exhiber la souffrance pour qu'elle soit prise en compte ?

Sébastien a dit…

Tout à fait d'accord .
Si la recherche était financée correctement, on en serait pas là.
Cela m'avait dégouté lorsque j'avais vu certains de mes profs de fac "géniaux" , faire leurs recherches avec des microscopes des années 70 , dans des labos qui eux aussi était au moins aussi jeunes... A élever des salamandres et des souris pour faire quelques expériences car acheter des animaux ne rentrait pas dans leur budget...
Je précise que cela date de 2001. Qui l'eu cru ? Pas moi ! c pour ça que j'ai arreté ces études d'ailleurs.

justainz a dit…

La télé? Moins je la regarde mieux je me porte.
Aux idioties télévisuelles, je préfère les bêtises littéraires telles que des Henri Gougaud, Pierre Rabhi, Patrick Baronnet et Tim Flannery. Les gourmandises musicales. Les délices de la création telles que la peinture, le modelage et le dessin. Et puis bien sûr, rien de tel qu'une flânerie sur les chemins de campagne, qui par ces temps, revigore le corps et remet les idées en place. Un vent fort et une pluie nourrissante, cela m'a fait le plus grand bien et profité à un grand coup d'air nouveau.
Eteinte, la télé ouvre mes yeux sur la vraie vie de proximité!!!
Bien à vous...

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Je suis d'accord avec vous tous, mais que nous le voulions ou non, la télévision fait partie de nos existences et de la politique...

CMV

Anonyme a dit…

M'enfin, on ne va pas cracher sur une occasion de ne PAS regarder la télé !

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Ca, c'est ben vrai...

Mais yavait quand même Miss France sur la une, dur, dur...

CMV

justainz a dit…

La vie quoi...
Est-ce ce monde là : du cerveau disponible pour Coca que je souhaite proposer à ma fille?
Lui apprendre à regarder avec des yeux critiques et objectifs? yes! Peu de chaînes le font. Heureusement que tous les parents ont les moyens d'ouvrir un regard objectif sur les images... Car si nous attendions de cette télé, de l'"éducation" (euh non) l'enseignement national de le faire, nous serions alors dans le meilleur des mondes...
Allez, bon match!
lol

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Tous les parents ?
Faut pas rêver...

CMV

coco_des_bois a dit…

Merde j'avais raté ce message !
C'est d'une lucidité qui est une de tes principales qualités (pour avoir lu un de tes bouquins).

J'ajouterais à ça que l'état pourrait également financer des recherches non sur les traitements mais sur les origines des cancers, en citant au hasard pesticides, tchernobyl et autres pollutions urbaines... allergies ect etc, tout ce qui fait que la croissance se porte bien finalement.

Et sur le principe, Halimi en parlait l'autre soir, on peut effectivement éteindre ou jeter sa télé (je l'ai fait) et se dire "ça y est" ... mais non, si on veut se battre sur ce terrain, il faut également la remettre en question, comme tous les autres grands médias.