Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

mercredi 19 décembre 2007

les éoliennes, le salage et la mémoire défaillante de Sarkozy

19 décembre

Après la rubrique « pipole », du sérieux...

- L’académie des Beaux-Arts qui, comme chacun sait, rassemble des esprits hautement éclairés et de grands spécialistes des énergies nouvelles, vient de décider, par une motion adoptée il y a quelques jours que « les éoliennes sont en contradiction avec la tradition française d’harmoniser l’architecture avec le paysage » et que « les éoliennes ne participent pas à la lutte contre l’effet de serre ». Cette préoccupation esthétique d’une assemblée de ringards ne doit concerner ni les usines, ni les centrales nucléaires, ni l’urbanisme commercial des banlieues ni les pylônes des lignes à haute-tension. Quand à l’appréciation sur l’effet de serre, chacun appréciera comme il se doit cette lutte donquichottesque contre les moulins à vent...
- Avec le froid, et alors que le temps est ensoleillé, les municipalités et des services de DDE par elles sollicités, se précipitent pour passer la plupart des routes de France au sel alors que ce n’est absolument pas nécessaire. Un jour, par précaution, ils mettront le sel à la fin de l’automne pour l’hiver. Chaque année, avec des proportions fantastiques pour les routes menant aux stations de sports d’hiver, il est déversé entre 750 000 et un million de tonnes de chlorure de sodium sur les routes et donc dans la nature qui en souffre (végétaux et animaux). La France est le seul pays d’Europe à saler autant son moindre bout de bitume alors qu’en Allemagne, en Suède ou en Finlande il y a longtemps que l’on a commencé à comprendre que le sable ou la sciure suffisaient pour éviter les glissades. Et pour monter dans les stations de montagne, il y a soit les pneus cloutés soit les chaînes...
- La discrétion du ministre de l’Ecologie (et autres lieux découverts à marée basse...) pour parler du Grenelle dans son dernier « point de presse », fait plaisir à voir. Après s’être baigné en public à Bali pour se faire photographie, le ministre ne veut surtout plus se mouiller...
- Quand à Nicolas Sarkozy (béni soit son nom) qui devait annoncer le 15 décembre, les nouvelles mesures préconisées par le Grenelle de l’Environnement (eh oui, il y a déjà un mois et demie) a visiblement désormais d’autres chats à fouetter. La protection des belles plantes, par exemple...

4 commentaires:

Marre des promesses. a dit…

Et, attention, à ne pas oublier : Vladimir Poutine, Tsar de toute les Russie, a été nommé "Homme de l'Année" par Time...

Il avait déjà reçu les plus chaleureuses félicitations de notre Président.

Je suis sûr que pas mal de personnes en Russie doivent apprécier. Hélas.

justainz a dit…

Pour les cochons ( et c'est faire insulte aux cochons, qui sont eux bien plus propres que ces avatars de la politico-politique politicienne, médiatique, mensongère et égotique), un bon salage à l'ancienne (et encore faudrait il trouver les cruches qui les conserveraient suffisamment longtemps, 5 ans par exemple...), préserve des résolutions à prendre face aux aspects inhérents à la vraie vie biologique et écologique d'ici et maintenant.
Inutile d'attendre qui que ce soit et surtout pas ces "bénis oui oui" pour participer chacun à notre niveau, à la préservation de notre Terre Mère qui reste le seul devenir de la Vie!!!
Ensemble nous sommes unis pour réussir ou échouer. L'important, c'est de participer activement.
Bien à vous

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Le problème n'est pas d'être ou ne pas être "beni oui oui", mais de faire preuve d'un peu d'imagination et de respect de notre environnement.Et de ne pas céder au puissant groupe de pression du sel...

CMV

geeBee76 a dit…

C'est quoi l'académie des beaux arts (ça ne mérite pas de majuscules), un ramassi de crétins ?
Il y a tout un tas de vieux trucs comme cela que l'on devrait fermer et envoyer les types qui composent ces assemblées en retraite dorée au Maroc. Au moins nous utiliserions nos impots à des oeuvres bienfaitrices pour l'humanité !
Au Maroc c'est très bien puisqu'on pourrait les renvoyer avec le sel importé par nos DDE pour jeter sur nos routes