Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

lundi 18 juin 2007

de Juppé à Barnier, le choix serait meilleur et Borloo une arnaque

18 juin

Bon, aprés Juppé, il y aura soit Borloo, soit Barnier qui fut un bon ministre de l'environnement.
Que les dieux nous épargnent le comique Borloo: cet avocat richissime fut autrefois (fin des années 80) utilisé par François Mitterrand pour créer, au service de Brice Lalonde alors ministre, un autre parti écolo, Génération Ecologie destiné à torpiller les verts. C'est Borloo qui finançait, avec quelques curieux personnages venus de la pub.
J'ose espérer que l'hypothèse Alliot-Marie évoquée ce soir, n'est qu'une plaisanterie: on n'a jamais vu des loups, des oiseaux et des lynx au garde à vous.
Pour ce qui est de Barnier, j'en ai un bon souvenir car il connait bien ses dossiers et a un grand potentiel d'écoute. S'il faut choisir dans les "bleus", destin qui nous échoit pour cinq ans, c'est incontestablement le meilleur choix, meilleur, bien meilleur que Juppé.

6 commentaires:

ubique a dit…

certes Barnier serait le meilleur, je crois pas mal en lui sur les dossiers écologiques, d'ailleurs je vous en avez parlé il y a quelques mois mais vous n'étiez pas si emballé. certes aujourd'hui le choix est mince: Borloo ou Barnier. Archi d'accord sur Barnier mais je n'y crois pas trop car son "look" et ses bonnes manières ne collent pas avec ce que cherche l'équipe actuelle pour une soi-disant 2ème place du gouvernement. A mon avis mais j'éspère me tromper

Marre des promesses a dit…

Vos prières ont été entendues : c'est Borloo qui vient d'être nommé Ministre de l'Écologie.

Je ne sais pas si l'on doit en rire ou en pleurer...

eric a dit…

Je viens d'entendre l'annonce de la nomination de Borloo sur France Inter et quelqu'un à ajouter que c'était un bon choix notamment pour son talent de négociateur et le travail de négociation pour qu'il pourra faire auprès des acteurs de l'environnement.

Je trouve très curieux (mais pas vraiment surprenant) de commencer par vouloir négocier auprès des acteurs de l'environnement.

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Plutot pleurer...

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Ca, c'est logique: le Grenelle de l'environnement a bien été programmé et conçu, notamment par le milieu associatif, le WWF et Ecologie sans frontière non pas comme le 358 éme colloque sur les problèmes d'écologie et de pollution mais comme une rencontre à la fin de laquelle doivent ête actée des décisions, des décrets et des projets de loi. C'est pour cette raisob que ni la préparation ni la rencontre d'octobre ne seront faciles.
Surtout avec des parlementaires qui, dans leur majorité, ne s'intéressent absolument pas à ces question puisqu'ils réduisent l'écologie à la collecte des papiers, gras aux motos-crotte, aux questions de déchets ménagers -à bruler pas à trier- et aux ronds points fleuris menant aux zones de grandes surfaces qu'ils inaugurent...
CMV

coco_des_bois a dit…

continue à informer comme tu le fais... pas le choix
et merci