Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

lundi 7 janvier 2008

Péage sur périphérique: incendie chez les Verts

7 janvier

Il y a le feu chez les Verts. Ce n’est pas nouveau, mais, cette fois, la polémique mérite que l’on s’y attarde. D’un côté Denis Baupin et une partie de son équipe de candidats à la mairie de Paris, lancent l’idée d’un péage sur le périphérique et sur tous les tracés autoroutiers de l’Ile de France ; de l’autre, ceux qui hurlent à la sélection par l’argent. Du coup, l’instauration promise d’un « panier de 40 euros par mois de fruits et légumes » pour les familles les plus modestes de la capitale n’a guère fait, si j’ose dire, recette. Les interrogations, protestations, approbations par courriels se croisent dans un ciel chargé d’orage, les adversaires de l’initiative disant que cette volonté de faire payer va couler définitivement les Verts auprès de la classe moyenne et qu’on ne peut pas réclamer du pouvoir d’achat et en même temps promettre de l’amputer ; les partisans de l’initiative argument que seuls les « riches » viennent à Paris en voiture. Ca tire de partout et sur tout ce qui bouge d’un côté ou de l’autre.

On rappellera simplement aux uns et aux autres qu’à Londres le matériel de prise de vue spécialisé (pour vérifier le péage) dans la photographie des plaques d’immatriculation a servi à la police anglaise à mettre au point une réseau de surveillance (en temps réel) des voitures en circulation dans toute la Grande-Bretagne. Toutes les caméras étant reliées à un ordinateur central et aux voitures de police.

3 commentaires:

Marre des promesses a dit…

Hé oui, on ne dira jamais assez que les caméras de surveillance sont absolument indispensables.

D'ailleurs, les auteurs des attentats à la bombe de Londres ont bien été identifiés par des caméras de surveillance... plusieurs jours après les faits.

J'en parlais sur le blog ci-dessous, même le gouvernement anglais publie des statistiques démontrant que les caméras ne servent à (presque) rien.

http://blog.360.yahoo.com/blog-pCGe_VA2cqrVsx7M1L0PsBc-?cq=1&p=587

Bonne année 2008 quand même !

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Oui et plusieurs rapports français disent exactement la même chose. Y compris ceux commandés par l'Institut de la Défense intérieure...
Mais l'essentiel est de faire travailler les entreprises qui vendent ces équipements grâce, à l'origine, à deux députés des Hauts de Seune nommés Balkany et Sarkozy...

CMV

coco_des_bois a dit…

Les auteurs des attentats de Londres identifiés ?
ARF ... je me gausse, si je peux me permettre.