Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

lundi 9 avril 2007

le candidat nain des chasseurs et les 4 x 4

9 avril

Le seul objectif de Frédéric Nihous, l'innénarrable candidat de Chasse pêche nature et tradition, répété dans un galimatias de ruralisme sarkozien et villiériste: faire plus de voix que les Verts. Un combat de nains, en quelque sorte. Aux réunions (tragiques, on se demande ce qu'il fait dans la compétion présidentielle et lui aussi d'une certaine façon) de Nihous on vient souvent en 4 x 4 et fréquemment en treillis militaire.

10 commentaires:

Jean-Luc a dit…

On connait trop bien, on vit au milieu de cette magnifique ruralité très évoluée toute l'année...Un peu comme des martiens, en quelque sorte.

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Il n'y a plus de ruralité. Ou tout au moins, l'habitant du 10 éme arrondissement de Paris et le berger des Pyrénées vivent exactement dans la même monde, télé et teléphone portable compris...

CMV

Jean-Luc a dit…

Pas tout à fait d'accord. Je peux vous dire notre expérience personnelle, au milieu de ces mentalités d'arrière-garde ou la défense de l'environnement (même proche), flore, faune, nous font passer vraiment (encore aujourd'hui en 2007!) pour de véritables martiens, avec l'isolement que ça représente. Sans parler des idées d'extrême droite très répandues etc... Alors c'est vrai "ces gens là" ont la télé et le portable, mais dans leurs têtes c'est toujours aussi bloqué, croyez moi!

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Oui, je vous crois volontiers, je sais (par expérience également) que la défense de la nature et de l'environnement peuvent susciter la méfiance et même pire en milieu rural, mais en milieu urbain aussi. Mais en milieu rural, les élus locaux contribuent à entretenir ce rejet. Reste que, extrême-droite ou pas, nous sommes tous du même monde. Mais le rejet de la protection de la nature (supposée venir de la ville) existait déjà dans les années 30 avec les "chemises vertes", mouvement fasciste censé représenter la ruralité et ayant inventé le célèbre slogan "famille, travail patrie".

CMV

ubique a dit…

Gare aux clichés ! Je vis en sologne, entre 4X4 Tracteurs et fusils mais aussi parisiens friqués jeunes branchés;etc. La campagne a changé, l'exode urbain est en route et on retrouve de plus en plus de gens "instruits et sensibles aux causes de l'humanité" dans les zones rurales. Exilée de paris depuis 10 ans j'ai vu débarquer derrière moi de nombreux autres urbains et leur poids s'en ressent largement dans les conseils municipaux, associations,etc...Alors certes le rural de base rigole doucement lorsqu'on lui demande de ne plus brûler ses pneux "Ca ne se fait pas vous comprenez,etc...." Mais il rigole encore plus lorsqu'il consate les inconséquences de ces mêmes donneurs de leçon qui vont débarquer le week-end à deux bagnoles, voire en hélico ç an'est pas rare....La vieille querelle ville/campagne ne laisse à mon sens aucun vainqueur au tableau de l'écologie.
Pire, en matière de chasse (je ne discute sur le principe de chasser) et de défense de certaines éspèces sauvages, je ferais à certains moment plus confiance à ces soi-disants ruraux reculés tous juste bon à manger du foin qu'aux beaux parleurs verts garés dans un bureau de technocrate et qui se préoccupent d'écologie juste parceque ça fait bien.

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Tout à fait d'accord, mais avouez que la Sologne colonisée par les fortunes des Parisiens dont une partie chassent en toute impunité dans leurs proproiétés grillagées, n'est pas vraiment l'image de la ruralité. Il ne peut pas y avoir de vainqueurs dans la querelle ville/campagne, puisque cette querelle est factice.µ

CMV

ubique a dit…

La sologne et ses grillages c'est l'épouvante pour tous...d'un coté les ruraux qui prétendent vivre (plus ou moins) de cette économie (celle des grandes proprités) et qui, pour la plupart ferment leur gueule . De l'autre une armée de parisiens friqués qui veulent être tranquilles à la campagne...mais qui n'ont aps forcément compris à quel point cet engrillagement pouvait être néfaste pour l'équilibre naturel. Bref c'est vraiment la pire des situations. Et au milieu au choix: de gentils randonneurs qui ne randonnent plus et de vilains écolos qui crient plus forts que leur ombre, mais c'est tout. Quand aux chevreuils, cerfs et autres gibiers dits sauvages ils copulent entre cousins. Tous tarés en Sologne!

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Y a pas que les chevreuils et les cerfs, je les croise de temps à autre à Gien...où, jeudi soir, la présence de Christian Estrosi promet d'être un festival...

cmv

Anonyme a dit…

"Nous sommes des écolos de terrain !"

Dans le programme de Nihous :
Moratoire sur l'interdiction de l'utilisation du plomb dans les cartouches.

J'imagine les réunions préparatoires pour la rédaction du programme au "bar de la place"...

La galinette cendrée

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Ah, la galinette cendrée! je vois dans ce terme, la marque d'un vrai connaisseur en chasseurs et en ruralisme. J'en ris encore. D'autant plus qu'à la télé je viens d'entendre le révérant père Baïrou me dire qu'il fallait reconstruire la France détruite. On sent le connaisseur, celui qui a fait sa déclaration de candidature sur fond (rural) de montagnes pyrénéenne pour les télés mais qui n'a pas trouvé le temps de venir causer écologie à le Comité 21 et les journalistes spécialisés. Mais il est vrai qu'il doit s'occuper de ses quelques chevaux et de son tracteur, lesquels lui permettent d'échapper à l'impôt sur la fortune.

Bonne nuit les petits...

cmv