Qui êtes-vous ?

Ma photo
Journaliste depuis 30 ans, à la fois spécialiste des pays en proie à des conflits et des questions d'écologie,de protection de la nature et de société; derniers livres publiés: Guerres et environnement (Delachaux et Niestlé), L'horreur écologique (Delachaux et Niestlé), "La Grande Surveillance" (Le Seuil),une enquête sur tous les fichages (vidéo, internet, cartes bancaires,cartes médicales, telephone, etc). Et enfin "Enquête sur la biodiversité" (ed Scrinéo, coll Carnets de l'info). Aprés 20 ans au Journal du Dimanche, collabore désormais à l'hebdomadaire Politis et à Médiapart.

mercredi 11 avril 2007

Sarkozy, Bush, les chrétiens fondamentalistes et le créationnisme

11 avril

Le refus de Nicolas Sarkozy de s’expliquer et de venir s’expliquer auprès des spécialistes sur les questions d’environnement et la protection de la nature est désormais sorti du mystère : après tout, comme d’autres il aurait pu promettre… Avec ses propos sur l’acquit et l’inné, avec son affirmation que l’inné est essentiel si non la seule explication, que tout est écrit dans les gènes, à commencer par la pédophilie et le suicide, il se place dans la droite ligne de Georges W. Bush, des néo conservateurs et des chrétiens fondamentalistes américains. Ceux qui réclament et souvent obtiennent dans les programmes scolaires et universitaires la suppression de toutes références au Darwinisme. Il s’agit pour eux de jeter par-dessus bord, ce que les protecteurs de la nature et les écologistes (qui ne s’appelaient pas encore ainsi) ont appris de Darwin et de quelques autres scientiques et naturalistes du XIX éme siècle: l’environnement conditionne l’évolution et la transformation de toutes les espèces végétales et animales, y compris l’espèce humaine. Alors que les créationnistes chrétiens et/ou d’extrême-droite, partant du principe que dieu a crée le monde et ses créatures il y a six milles ans (environ…) comme dans la bible, refusent l’importance prépondérante de l’acquit, refusent toute évolution des espèces sous l’influence de ce qui les entoure. Partant de ce principe, tout comme on élimine encore par le biais du code rural, des « espèces nuisibles », des gens comme Sarkozy vont un jour proposer de chercher les soi-disant gènes nocifs pour éliminer ou enfermer ceux qui sont censés les porter. Comme il avait prôné le fichage des « enfants difficiles » à partir de 18 mois. Ainsi, pour Nicolas Sarkozy, il existe des espèces programmées pour « résister » aux destructions, les autres devant disparaître puisqu’elles n’ont pas les bons gènes. J’ai déjà, il y a quelques mois, conseillé aux lecteurs de ce blog de relire la vie et les œuvres de Goebbels, je ne peux que récidiver aujourd’hui : Nicolas Sarkozy n’est pas nazi, il est simplement fasciste, dans ses idées comme dans ses méthodes médiatiques.

9 commentaires:

Marre des promesses a dit…

Attention à la loi de Godwin !

Plus sérieusement, je pense que M. Nicolas Sarkozy n'a pas un tel engagement politique. Il se contente

Il ne fait finalement qu'afficher au grand jour son incompétence totale, son manque de culture générale, et son manque d'intelligence sur des questions autrement plus complexes que les slogans simplistes et les formules à l'emporte-pièce. Ce qui le rapproche effectivement de M. Bush et de ses supporters fondamentalistes.

Mais cela n'est pas surprenant : il a décidé, en bon dirigeant autoritariste, de prendre les français pour des imbéciles et de faire une campagne axée uniquement sur l'image. Alors, au premier tour : on mobilise ses troupes en leur jetant en pâture des idioties fleurant bon le sécuritaire tous azimuths et le racisme tout juste dissimulé.

Et, au second tour : on rassemble les Français en leur promettant "monts et merveilles" et en les flattant tous dans le sens du poil.

Ce que ce Monsieur réalise, je pense, c'est que les Français ne sont pas dupes : certes, il mobilise sa base, mais celle-ci n'est pas majoritaire, loin de là, dans l'opinion publique. Et ses déclarations plus stupides les unes que les autres sont -- au contraire -- en train de mobiliser une grande partie des électeurs *contre* sa candidature.

Face à cette terrible perspective, une seule possibilité : la fuite en avant. Et, pour ratisser le plus large possible, des prises de position qui n'ont plus rien à envier à celles d'un certain M. Le Pen, qui est, lui, un authentique ultra-nationaliste, fascisant et admirateur du "Travail Famille Patrie" si bien connu des adeptes.

Ne nous y trompons pas : je ne pense pas de notre ex-Ministre de l'Intérieur soit un authentique fasciste. C'est un homme politique habité par une frustration et une ambitions dévorantes. Pour satisfaire son ego, il est donc prêt à promettre n'importe quoi et à tenir n'importe quel propos, aussi abject qu'il soit. Mais, au-delà de l'élection, il n'a rien à proposer, aucune idée propre et encore moins de perspective d'avenir. Son seul programme, sa seule idée, c'est d'être élu, d'obtenir le pouvoir, d'être (enfin ?) admiré. À tout prix.

Bercé pendant des années par des sondages au plus haut et l'adoration d'un mouvement construit autour du culte de SA personnalité (j'allais même dire de sa petite personne...), M. Nicolas Sarkozy se réveille brutalement. Et constate, dépité, que la majorité de l'opinion ne veux pas de lui, au point de voter pour n'importe quel clampin centriste-droitisant. Le réveil est rude et le rêve de présidence et de pouvoir est en train d'en prendre un coup. D'où d'étranges prises de position...

Au-delà de ces paroles ridicules et bornées, je crois que nous voyons là le début de la fin de la candidature de M. Sarkozy. Espérons, une bonne fois pour toute, qu'il n'atteindra jamais le deuxième tour de l'élection présidentielle...

ptijow a dit…

Les temps sont durs pour les électeurs qui voudraient être fidèles à leurs convictions et les faire parler, et qui devront peut-être appliquer un vote "tout sauf Sarkozy"

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Je persiste à penser, qu'à la fois "scientiste" et à tendance créationniste, Nicolas Sarkozy est un fasciste au sens ou l'étaient les "chemises vertes" des années 30. Et nous n'avons pas encore tout vu et tout entendu...

CMV

Parler pour parler a dit…

J'ai trouvé votre blogue sur google. Intéressant! Je partage votre opinion. Ici au Québec, on nous présente constamment les faux pas de Royal. De plusl, Sarkozy est venu au Québec nous pleurer ses choix et point de vue. Pauvre lui...

Emmanuel Grenier a dit…

Une fois n'est pas coutume, je partage entièrement les idées de Claude-Marie Vadrot. Sarkozy est certainement un fasciste de l'espèce bonapartiste (Bonaparte ne fut-il pas, derrière ses proclamations républicaines, le premier fasciste moderne ?). Je crois même que entre Le Pen et Sarkozy, le second est plus dangereux pour notre République que le premier. Ce qui m'effraie, c'est le manque de réactions de l'opinion en général, contrairement à Le Pen. L'éviction du directeur de Paris Match est passée comme une lettre à la poste !

Emmanuel Grenier

coco_des_bois a dit…

Très bon éclairage des tendances du pti chef.
Concernant la nature, c'est en effet très important pour les "crétionistes" d'affirmer la prédominance de l'Humain, qui, aux yeux de tout le monde, grâce aux médias entre eautres, n'est plus un animal, mais un ... Humain, un être Humain, un truc qui flotte au dessus de tout le reste. C'est d'autant plus dangereux pour la planète que pour les humains eux-mêmes.

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

Salut amical au Québec et à tous ceux qui se sont battus contre hydro-Québec et pour la protection des forêts.

Blog de Claude-Marie Vadrot a dit…

S'agissant simplement de nature et d'environnement, vu ce que j'ai écouté hier soir dans une réunion électorale locale (sans qu'un journalistes soit supposer écouter) présidée par Christian Estrosi, nous ne sommes pas au bout de nos surprises avec Sarkozy...

cmv

Anonyme a dit…

Une analyse assez pertinente pour comprendre pourquoi le créationnisme trouve un plus grand écho chez les protestants et musulmans que chez les catholiques ou les juifs
http://www.historia-nostra.com/index.php?option=com_content&task=view&id=610&Itemid=60